Brest va agrandir son réseau de transports en commun

Article publié le 08/09/2021 réseaux


De nouveaux pôles d’échanges, une seconde ligne de tramway et la création de la première ligne de bus à haut niveau de service brestoise font partie des opérations prévues dans le cadre du projet "Mon réseau grandit".

"Mon réseau grandit", c’est le nom du projet d’agrandissement du réseau de transports en commun voté en décembre 2020 par le Conseil de Brest Métropole. Son objectif : répondre aux besoins croissants de l’agglomération en termes de capacité et d’efficacité de transport, tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre et les nuisances sonores. Le budget estimé en 2019 pour ces travaux représente plus de 190 M€, un investissement auquel l’État pourrait participer à hauteur de 15%.

Cet été, les Brestois ont répondu à une concertation publique émise dans le cadre de "Mon réseau grandit", et ont pu donner leur avis sur le renforcement du réseau métropolitain, sur la création d’une seconde ligne de tramway et sur la création de la première ligne de BHNS. Cet automne, la seconde phase de cette concertation leur permettra d’étudier plus en détails la réalisation du projet. L’emplacement et le confort des stations, les aménagements, l’accessibilité et l’ambiance paysagère sont parmi les sujets qui seront abordés.

Le projet s’articule donc autour de trois axes principaux. Le premier concerne la création de 8 nouveaux pôles d’échanges multimodaux et le réaménagement des pôles existants. Il prévoit aussi de mettre en place une deuxième ligne de tramway de 5,4km entre la gare et le CHRU de la Cavale Blanche. Enfin, la première ligne brestoise de bus à haut niveau de service partira elle aussi de la gare, pour relier le quartier de Lambézellec au nord de la ville, sur un trajet de 4km. Ces deux axes intègreront ainsi plus d'une vingtaine de stations supplémentaires au réseau existant.

Les travaux devraient démarrer vers la mi-2023, pour une mise en service en 2026.

Photo : Brest BMA, Bibus.


Cet article a été rédigé par Cécile B.

Les bus MAN bioGNV continuent d’intégrer le réseau Lyonnais

Progressivement, le Systral poursuit la mue de son matériel roulant avec 10 nouveaux bus bioGNV mis en service sur la ligne 37, qui transporte chaque jour 10 000 voyageurs entre Charpennes et Vaulx-en-Velin.

À Besançon, Keolis teste les énergies alternatives

Keolis Besançon Mobilités teste actuellement les énergies alternatives sur les lignes de son réseau Ginko. L’expérimentation a commencé avec un autobus 100% électrique et va se poursuivre avec un bus hybride GNV/Électrique.

À Clermont-Ferrand, les transports seront gratuits le week-end

À partir du premier week-end de décembre 2021, on pourra se déplacer gratuitement le samedi et le dimanche sur le réseau de transport en commun de Clermont-Ferrand, une expérimentation prévue pour durer deux ans.

900 millions d’euros pour les transports collectifs en site propre

Lancé en décembre dernier, cet appel à projets allouera finalement d’une enveloppe de 900 millions d’euros de subventions, soit le double de la somme initialement prévue pour soutenir les projets de TCSP et de pôles d’échanges multimodaux.
Busmania

Busmania, le site qui parle du bus et des transports en commun pour les gens qui aiment le bus (et les transports en commun). Nous souhaitons également promouvoir les métiers du transport de personnes. Notre ligne éditoriale : partager avec vous des infos, des conseils, des découvertes autour du bus et de la mobilité.

Busmania.fr par Médiawix © 2020 - 2022